Offres de Formation

lundi 14 juillet 2014
par webmaster

Offres de formation

La Faculté des Sciences et Techniques évolue, depuis la rentrée académique 2007-2008, dans le système LMD (Licence-Master-Doctorat). Le domaine choisi est Sciences et Technologies.

a) Ce domaine a été décliné en six (6) mentions :

1. Mathématiques et Informatique ; 2. Physique ; 3. Sciences Chimiques ; 4. Biosciences et Environnement ; 5. Géosciences et Environnement. 6. Mines et Pétrole.

b) Cycles de formation

La formation dispensée à la Faculté des Sciences et Techniques comprend :
un premier cycle de trois (3) ans sanctionné par le Diplôme de la Licence ;
un deuxième cycle de deux (2) ans sanctionné par le Diplôme de Master ;
un troisième cycle de trois (3) sanctionné par le Diplôme de Doctorat.
L’offre de formation proposée comporte 12 licences et 12 masters :

Licences fondamentales

Mathématiques ; Informatique ; Physique fondamentale ; Electronique- Electrotechnique-Automatique (EEA) ; Chimie fondamentale ; Chimie-biochimie ; Géologie ; SVT ; Biologie et Fonctionnement de l’Organisme Animal (BIFO A) ; Biologie et Fonctionnement de l’Organisme Végétal (BIFO V).

Licences professionnelles ;

• Biodiversité et Gestion de l’Environnement ; • Mines et Pétrole.

Masters de recherche

Mathématiques ; Informatique ; Physique de l’atmosphère et du climat ; Electronique-Electrotechnique-Automatique (EEA) ; Géoressources ; Biologie et Fonctionnement de l’Organisme Animal (BIFO A) ; Biologie et Fonctionnement de l’Organisme Végétal (BIFO V) ; Chimie Organique ; Chimie Inorganique ; Substances Naturelles ;

Masters professionnels

Hydrogéologie ; Environnement et Développement Durable ; En 1re Année, l’étudiant s’inscrit dans l’un des quatre parcours :
Le parcours Bio-Géosciences et Environnement (BGE) commune aux mentions Biosciences, Géosciences et Environnement et sciences chimiques ;
Le parcours Mathématiques, Physique, Chimie (MPC), commune aux mentions Mathématiques et Informatique, Physique et Sciences Chimiques ;
Le parcours Mathématiques et Informatique (MI) spécifique à la mention Mathématiques et Informatique ; Le parcours Mines et pétrole (MIPE).

c) L’Enseignement – les sessions d’examens

L’enseignement se fait sous forme d’Unités d’Enseignement (UE). Les cycles de licence et de master comportent un enseignement théorique, un enseignement dirigé et un enseignement pratique. Ces enseignements sont organisés sous la direction et la responsabilité d’un enseignant de rang magistral.

L’enseignement théorique est donné sous forme de cours théorique (CT). L’enseignement dirigé sous forme de travaux dirigés (TD) consiste en des exercices de révision et d’explication comportant un entraînement des étudiants au travail personnel.

L’enseignement pratique sous forme de travaux pratiques (TP) comporte, suivant les disciplines en matières, des interrogations assorties d’explication sur le cours, des exercices d’application, des expériences ou exercices sur le terrain, des manipulations au laboratoire. Les séances d’enseignement pratique sont rédigées et notées.

La présence aux séances de travaux pratiques est obligatoire. Toute absence doit être justifiée. Après trois (3) absences non justifiées, l’étudiant sera déclaré défaillant pour la première session. Il ne pourra capitaliser aucune unité d’enseignant à cette session.

Les principes retenus pour l’évaluation et la progression reposent sur un système d’évaluation semestriel, et une progression annuelle.

C.1. Principes généraux

Pour chaque Unité d’Enseignement (UE), un examen final est organisé, en plus des contrôles continus, des contrôles de TP, de l’évaluation du travail personne. Chacune de ces évaluations intervient dans la note finale selon une pondération. A l’intérieur d’une même Unité d’Enseignement, les notes des différentes matières sont pondérées par des coefficients et se compensent entre elles. L’unité d’enseignement est acquise si l’étudiant obtient une note finale globale égale ou supérieure à 10/20. Cette note permet d’acquérir et de capitaliser les crédits correspondants : une UE acquise, l’est définitivement. En cas d’échec à une UE à la première session, les crédits correspondant aux enseignements pour lesquels l’étudiant a obtenu une note supérieure ou égale à 10/20 ne seront pas octroyés d’office mais les notes seront reportées à la deuxième session, à la demande de l’étudiant.

C.2. Evaluation des semestres

Le système d’évaluation est semestriel. La moyenne générale du semestre est obtenue par compensation entre les différentes UE composant le semestre. Les moyennes obtenues pour les différentes UE sont pondérées par leurs coefficients (crédits) respectifs.

C.3. Validation du semestre

Le semestre est validé par l’obtention d’une moyenne générale supérieure ou égale à 10/20.

C.4. Les sessions

Deux sessions de contrôle de connaissances sont organisées pour chaque semestre d’enseignement : une première session ou session ordinaire et une session de rattrapage.

Tout étudiant non admis à la session ordinaire, est autorisé à s’inscrire à la session de rattrapage pour les épreuves des matières des Unités d’Enseignement non acquises (où il a obtenu une note inférieure à 10/20). La moyenne, pour chacune des matières, est alors calculée sur la base de la note obtenue lors de l’examen de cette deuxième session et des notes non modifiables du contrôle continu des connaissances obtenues lors du semestre. Ainsi, sont exclues de la seconde session les UE de stage, projets ou mémoire bibliographique, les UE dont l’évaluation est faite exclusivement sous forme de contrôle continu. La note de contrôle continu est reportée automatiquement de la première à la seconde session.

En aucun cas une session supplémentaire ne sera organisée si l’étudiant n’a pu se présenter à l’une des sessions, quel que soit le motif de son absence. L’inscription à la seconde session est automatique pour tout étudiant ajourné ou défaillant à la première session.

C.5. La. Progression dans un parcours

La progression de la L1 à la L2 est de droit pour tout apprenant ayant validé les deux semestres S1 et S2 du même parcours de formation. Néanmoins, l’apprenant ayant validé un des deux semestres est autorisé à prendre une inscription pédagogique pour un des deux semestres de L2 :

  • En S3 pour l’apprenant ayant validé S1 ;
  • En S4 pour l’apprenant ayant validé S2. Les mêmes dispositions s’appliquent entre L2 et L3.

Nul ne peut s’inscrire dans plus de 2 semestres au cours d’une même année académique. L’obtention du diplôme de la Licence est assujettie à la validation des six semestres du même parcours.

C.6. Les absences aux examens

Toute absence doit être justifiée. Les certificats et attestations doivent être fournis en tout état de cause avant la délibération du jury d’UE. Toute absence non justifiée à une épreuve, au cours d’une session d’examen, entraînera la défaillance de l’étudiant.

C.7. Les jurys

Deux types de jurys sont mis en place :

  • les « jurys d’UE », rassemblant les enseignants de chaque UE ;
  • les « jurys de semestre » ; rassemblant tous les enseignants intervenant dans les UE du semestre. Les membres des jurys sont désignés par le Doyen de la faculté. Ils se réunissent sous l’autorité d’un enseignant de rang magistral. La participation des enseignants aux jurys pour lesquels ils ont été désignés est obligatoire.

Navigation

Articles de la rubrique

  • Offres de Formation