Le fond documentaire

mardi 22 juillet 2014
par webmaster

Le fond documentaire

Ils sont constitués du fonds documentaire du service de la documentation, du fonds ancien, des manuscrits arabes et adjami, des documents d’archives conservés au service des Archives et à celui de l’audio-visuel. Le fonds documentaire du service de la documentation, estimé à environs 40 000 volumes et 250 titres de périodiques, est constitué de monographies, de périodiques, de thèses et mémoires, de brochures, de rapports de mission et de terrain, des usuels, etc. Il est riche en ouvrages spécialisés dans les domaines de l’Histoire, de l’Ethnologie, de la Géographie, de l’Archéologie sur le Niger, l’Afrique et le reste du monde.

Grâce à la production de la collection des Etudes Nigériennes et la revue Mu kara Sani, la bibliothèque de l’IRSH est une bibliothèque de référence jouant le rôle de bibliothèque nationale du Niger pour trois raisons :
toutes les publications sur le Niger font l’objet de consultation régulière sur le plan national et international,

  • elle assure les fonctions de collecte et de conservation du patrimoine documentaire national du Niger,
  • C’est une bibliothèque particulièrement accessible à toute la collectivité. Un fonds ancien, comprenant plus de 4 000 ouvrages (toutes disciplines confondues) datés de 1800 à nos, est conservé à la bibliothèque de l’IRSH. Il constitue une véritable richesse patrimoniale nationale et sous-régionale pour les sciences humaines et sociales.
    Les Manuscrits Arabes et Adjami constitués et gérés au Département des Manuscrits Arabes et Adjami, comprend plus de 4 000 volumes allant des XVIe au XXIè siècles. Ils traitent des domaines variés tels que la Médecine, le Droit, la Littérature, l’Histoire, la Sociologie, etc.
    Les documents d’archives conservés au service des Archives, sont également un immense patrimoine culturel en ce sens qu’ils contiennent des documents datant de la période coloniale. Une partie de ces documents a servi à la constitution du fonds des Archives Nationales du Niger.
    Le service de l’audio visuel gère de nombreux documents audiovisuels dont les films ethnographiques de Jean Rouch et les cérémonies d’intronisation des chefs traditionnels du Niger. En fait, ce service est le berceau du cinéma Nigérien. Il est consulté par un public varié constitué de chercheurs nationaux et étrangers, des artistes. Il est une grande référence pour les candidats à la chefferie traditionnelle pour attester de leur filiation à la chefferie de leur localité.
    Les publications de l’Institut (Etudes Nigériennes et Mu kara Sani) contribuent au rayonnement de l’IRSH et à la promotion des Enseignants et Chercheurs nationaux et étrangers, candidats aux listes d’aptitude du CAMES.

Navigation

Articles de la rubrique

  • Le fond documentaire